Relation Fournisseur : Libérée, délivrée, je ne mentirai plus jamais…

separator

Peut-être avez-vous entendu cette chanson que vos enfants chantent dès le petit déjeuner – et que vous gardez en-tête jusqu’au soir…

Alors rassurez-vous, l’objectif de ce billet n’est pas vous parler du Walt Disney – La Reine des Neiges® mais de la relation fournisseur, car ce refrain lui est totalement applicable.

Partons de la fin : je ne mentirai plus jamais :
Nous le savons, une relation n’est profitable que si elle est équilibrée et transparente. Plus le donneur d’ordre est capable de partager de l’information (volumes, prévisions,…) plus son partenaire sera en mesure de satisfaire son besoin dans les meilleures conditions techniques et économiques. De même, le fournisseur ne doit pas hésiter à partager avec son donneur d’ordre les problèmes qu’il rencontre. Celui-ci peut avoir une part de la solution. Ainsi, un de nos clients qui se plaignait d’avoir un fournisseur critique lui livrant des produits sans respecter les délais. En creusant la question du côté du fournisseur, il s’est avéré que les prévisions de commandes du donneur d’ordre étaient systématiquement erronées, ce qui désorganisait la chaine de production du fournisseur, créant ainsi des retards pour l’ensemble de ses clients. Quelques ateliers de travail et de nouveaux process en interne ont permis de résoudre le problème qui durait depuis de longs mois.

Ensuite, Délivrée : il est important que la relation fournisseur-donneur d’ordre ne soit pas une contrainte, et que chaque partie puisse sortir de la relation sans dommage. Cela passe par une relation équilibrée, suivie et mesurée. C’est un des axes de la gestion des risques fournisseurs. Dans un monde idéal, l’acheteur et le fournisseur doivent être en mesure de s’assurer des non-dépendances respectives (dans la plupart des cas, les fournisseurs sont dépendants économiquement et/ou les donneurs d’ordres sont dépendants techniquement). Dans les faits, c’est souvent le donneur d’ordre qui est l’initiateur de ces démarches concertées suite à l’analyse de ses risques.

Et enfin , Libérée : Le summum d’une relation fournisseur est lorsque le potentiel de la relation fournisseur est libéré. C’est souvent la conséquence des 2 points précédents, et de la mise en place de rituels, de processus et d’outils (#libérerlepotentieldesachats), permettant aux donneurs d’ordre et aux fournisseurs d’échanger les informations apportant de la valeur pour les 2 parties, dans le but in fine d’apporter de la valeur au client final.

Et vous, comment libérez-vous les énergies avec vos fournisseurs ?

Please follow and like us:
RSS
Google+
Google+
https://www.jaggaer.com/fr/relation-fournisseur-liberee-deliveree-je-ne-mentirai-plus-jamais/
LinkedIn
Vimeo