L'organisation achats de demain : Une organisation génératrice de valeur et une future fonction stratégique pour des entreprises toujours plus performantes et durable.       

separator

Nous évoluons dans un monde  toujours plus incertain, complexe  et en perpétuelle évolution  notamment  du point de vue  digital. Chaque entreprise devra faire face à cette incertitude de la  mondialisation, des régulations gouvernementales ou internationales toujours plus  contraignantes, à la maîtrise de l’impact environnemental et social.  

Vous  évoluez  au sein d’une organisation achat principalement centrée  le  category  management. Malgré une contribution financière significative provenant des économies réalisées,  les achats ne sont pas considérés comme une fonction stratégique de l’entreprise.  

Vous vous demandez  vers quel modèle l’organisation achat de  demain  doit évoluer  pout faire face à ces nombreux défis ?

Le règne du  category  management et du  savings  est terminé. Demain les achats  seront  créateurs de valeur et pourront représenter un  réel  avantage  concurrentiel  pour l’entreprise. Ils seront un véritable partenaire stratégique de  cette dernière  et  de sa direction générale.  L’incertitude de l’environnement contraint l’entreprise à se transformer continuellement et dans ce contexte les achats doivent évoluer d’un mode réactif  (à un besoin, une demande)  à un mode proactif face à ces évolutions.   

Comment répondre à  ces différents  enjeux ?

Les achats seront amenés  à  s’ouvrir  plus  à  l’extérieur de leur organisation et ils auront  notamment  pour  mission  de s’interfacer de manière fluide  et agile avec les différents partenaires  au sein de son écosystème.  Ils devront s’organiser autour de  3  pôles principaux :

  • Le premier toujours centré sur le  category  management

  • Le deuxième sur les clients internes  afin d’être le plus en amont possible des process

  • Le troisième sur l’écosystème  fournisseur afin d’en saisir toutes les opportunités.

Ces pôles seront soutenus par un pilier autour de la performance (outils, pilotage, méthodes..)

Ils devront  donc  dans un premier temps interagir de manière  efficace  au sein même de l’entreprise. Les achats doivent évoluer d’une fonction support  aux multiples  clients  internes  à un véritable business partner avec une convergence de leurs objectifs vers un renforcement de l’avantage concurrentiel de l’entreprise. Pour cela les équipes devront développer leur leadership et gagner en influence. Intervenant plus en amont dans les phases d’expressions du besoin, les opportunités seront plus nombreuses notamment en termes d’innovation, de co-développement, et les impacts plus importants. 

La deuxième interface se situe à l’extérieur de l’entreprise. Les achats doivent capter la valeur de l’ensemble de l’écosystème (fournisseur, partenaire, start-up, PME, association,) afin d’en faire bénéficier l’entreprise. Les achats peuvent par exemple proposer de nouveaux marchés grâce à des innovations, ou identifier des cibles pour de futures joint-ventures ou acquisition.  

Les achats auront alors un rôle de facilitateur en mettant en œuvre toutes les conditions nécessaires à une collaboration efficiente de tous les acteurs de l’entreprise et des fournisseurs. Les fournisseurs clés pourront être associés aux processus de réflexion et de conception dans un climat de partage et d’échange pour en ressortir des solutions innovantes et créatrices de valeur. Cette agilité passera également par l’adoption d’outils digitaux adaptés à ces nouveaux modes de fonctionnements. 

Enfin les achats devront placer l’humain au centre de leur stratégie, que ce soit au niveau global dans la maîtrise de l’impact environnemental et sociétal ou bien au niveau du bien-être et de la motivation de ses équipes afin de pouvoir atteindre ces objectifs ambitieux.  

 

Please follow and like us:
RSS
Google+
Google+
https://www.jaggaer.com/fr/organisation_achats_de_demain/
LinkedIn
Vimeo