Comment impliquer ses fournisseurs dans une démarche d’amélioration continue ?

separator

Toute société qui décide de lancer un programme d’amélioration continue va très vite se retrouver confronté à des limites si elle n’étend pas ce type de programme à ses fournisseurs. La dépendance vis-à-vis des fournisseurs est beaucoup trop grande pour prétendre améliorer significativement le niveau de performance de sa société sans impliquer à un moment donné ses fournisseurs.

Les défis typiques liés à l’implication des fournisseurs.
Se pose alors la question de quand et comment impliquer ses fournisseurs dans la dynamique d’amélioration continue. D’autant plus que l’une des premières objections des fournisseurs à intégrer ce genre de démarche concerne le manque de moyens pour s’y consacrer.
C’est pourquoi, il est nécessaire de ne pas se précipiter et d’impliquer ses fournisseurs de la manière la plus adaptée à la fois aux besoins et aux capacités du fournisseur.

3 Approches possibles pour étendre son programme d’amélioration continue à ses fournisseurs.

Approche 1 – Le client mène des projets chez le fournisseur

Dans ce cas, le fournisseur donne au client l’accès à de nombreuses informations et la liberté de s’impliquer dans ses processus. Cela requiert un très haut niveau de confiance du fournisseur vis-à-vis du client.

Les avantages de cette approche sont la résolution rapide des problèmes et une meilleure connaissance des processus fournisseurs.
L’inconvénient de cette approche est que le fournisseur ne développe pas toujours les compétences et les connaissances pour résoudre des problèmes similaires à l’avenir.

 

Approche 2 – Offrir à ses fournisseurs la possibilité de participer à ses sessions de formation liées au programme d’amélioration continue.

Honeywell avait procédé de la sorte en lançant ses programmes Lean-Sigma, offrant même à ses clients la possibilité de participer à ses sessions de formation (formation Six Sigma Black Belt,…).
L’avantage : demander aux fournisseurs de mener un projet qui doit entraîner une amélioration sur des critères QCD (Qualité, Cout, Délai) pour le client.

L’inconvénient : le fournisseur envoie une personne en formation avec le risque de vouloir « faire plaisir au client », mais sans mener une réelle démarche d’amélioration continue dans ses locaux.

Approche 3 – Support à la mise en œuvre de la démarche d’amélioration continue.

C’est l’approche la plus proactive pour le client qui pourra aider ses fournisseurs clés à mettre en place le programme de déploiement.

Cela implique de :

– Sélectionner les fournisseurs en fonction de l’importance de l’entreprise et la volonté de participer à un tel programme.

– Mener une séance de sensibilisation auprès de la Direction

– Mener des séances de sensibilisation au programme d’amélioration continue pour les partie-prenantes chez le fournisseur, et ce, afin qu’elles comprennent la philosophie et les méthodes, et leur donner un aperçu des outils et de l’approche.

Toute entreprise qui s’engage dans un programme d’amélioration continue devrait envisager quand et comment impliquer leurs fournisseurs. Et surtout avant de déployer ce type de démarche chez ses fournisseurs, elle doit « balayer devant sa porte » et commencer par résoudre les problèmes dont les causes racines proviennent de ses propres opérations. Cette précaution permet d’être plus crédible vis-à-vis des ses fournisseurs et d’être plus efficace dans l’adhésion à ce type de programme

Please follow and like us:
RSS
Google+
Google+
https://www.jaggaer.com/fr/comment-impliquer-ses-fournisseurs-dans-une-demarche-d-amelioration-continue/
LinkedIn
Vimeo