Brexit : Messieurs les anglais, tirez les premiers !

separator

Brexit : ce sera donc NO ! Catastrophe ! Entre les Écossais et l’Angleterre, les jeunes et les anciens, Londres et le reste de l’Angleterre, le Royaume est désormais désuni . Les londoniens ont honte de ce qu’il vont faire subir à la France et l’UE. Mais que va-t’il se passer vraiment ?

Nous voici seuls face à l’Allemagne disent certains. Décidément…Quelles conséquences pour le commerce ? Difficile de savoir, de nombreux paramètres rentrent en jeu, ne serait-ce que de savoir quelles « punitions » l’UE va faire subir au Royaume-Uni pour continuer à réaliser ses échanges commerciaux avec l’UE, qui représentent plus de 50% de ses échanges.

Il faut bien marquer la différence entre les adhérents et les non adhérents n’est-ce pas ? Quel modèle de libre-échange va être mis en place ? Le modèle Norvégien, Suisse, Canadien où faut-il envisager le retour au modèle de base de l’OMC ? Et avec quelles taxes douanières pour quelles typologies de produits et services ?

Et également à quel rythme ? Sachant qu’il faut plusieurs années pour négocier des accords. Comment la livre va-t-elle résister ? Les entreprises vont-elles fuir le Royaume-Uni pour venir s’implanter en « Europe », notamment les multinationales américaines pour lesquelles c’est une évidence, pourquoi ne pas venir en France ?

Même pour cela, rien n’est moins sûr car Amsterdam ou Dublin semblent considérées comme les plus attractives. Dommage, nous aurions peut-être eu des Directions Achats sur le territoire.

A suivre donc…et plutôt que de parier sur un fiasco comme de nombreux experts le disent avec pessimisme, comptons sur le caractère cognitif de l’économie pour s’adapter à la situation !

Please follow and like us:
RSS
Google+
Google+
https://www.jaggaer.com/fr/brexit-messieurs-les-anglais-tirez-les-premiers-2/
LinkedIn
Vimeo