Moving forward
Roger Blumberg - VP Corporate & Product Marketing

1995 : L’année qui a tout changé

  • Blog
  • Innovation

En 1995, JAGGAER a été fondé sous le nom de SciQuest. Ce fut l’une des années les plus extraordinaires pour les innovations technologiques qui ont changé notre façon de vivre et de travailler.

Alors que JAGGAER célèbre ses 25 ans d’activité, il est amusant de réfléchir à l’évolution du monde à l’époque. En 1995, la plupart d’entre nous n’avions que quelques chaînes de télévision standard ou par satellite. Nous avons d’abord été captivés, puis ennuyés, puis captivés à nouveau, puis choqués par la couverture du procès O.J. Simpson. Par ailleurs, l’Union Européenne a été élargie pour inclure l’Autriche, la Suède et la Finlande, et l’accord de Schengen a permis la libre circulation entre les pays de l’UE. En Afrique du Sud, l’ancien prisonnier politique devenu Président Nelson Mandela a présenté la Coupe du monde de rugby au capitaine des Springboks François Pienaar, qui est devenu le symbole de la réconciliation nationale. Barings Bank, l’une des plus anciennes institutions financières du Royaume-Uni, s’est effondrée après que Nick Leeson, un  trader véreux, ait perdu 1,4 milliard de dollars.

Lisez l’histoire de JAGGAER qui débuta en 1995

Surtout, 1995 a été une année de changements technologiques étonnamment rapides. La plupart d’entre nous ont entendu parler du World Wide Web pour la première fois cette année-là. Mais en décembre 1995, seulement 0,4% de la population mondiale avait accès à Internet. Aujourd’hui c’est 62%.

Au début de l’année, les systèmes d’exploitation d’ordinateurs étaient encore assez maladroits et inefficaces. Windows 95, publié en août, a été l’un des développements les plus percutants dans l’informatique de bureau : c’était la fusion du système d’exploitation MS-DOS avec l’interface graphique Windows. De nombreuses fonctionnalités de Windows 95 sont restées des composants clés de la série Microsoft Windows à ce jour, tels que le bouton Démarrer et la barre des tâches, ce qui a rendu beaucoup plus facile la recherche de ce que vous cherchiez. Neil MacDonald, un analyste du Gartner, a déclaré que Windows 95 « était un saut de géant dans la différence de capacité et de stabilité technologique ».

Les choses étaient en mouvement, mais Microsoft devait aller plus loin. Il n’y avait pas d’accès Internet avec Windows 95. Imaginez un ordinateur sans navigateur web.

Il y avait MSN, un réseau privé géré par Microsoft. Mais plus tard, en 1995, Bill Gates a décidé que si vous ne pouviez pas les battre, vous feriez mieux de les rejoindre, et Microsoft a publié Internet Explorer. Bien que vous deviez encore l’acheter séparément, comme un add-on. Ainsi a commencé « la guerre des navigateurs » avec le grand Netscape Navigator contre Internet Explorer. Bien évidemment, tout le monde sait lequel des deux a gagné.

Mais même cela, ce n’était peut-être pas la plus grande innovation en 1995. Une autre chose que nous tenons maintenant pour acquise – et aujourd’hui plus que jamais, avec le confinement lié à la COVID-19 – est les achats en ligne. Amazon a été fondé en 1994 pour exister en ligne en juillet 1995, ne vendant que des livres. Le premier qu’il a vendu en ligne était Fluid Concepts and Creative Analogies : Computer Models of the Fundamental Mechanisms of Thought de Douglas Hofstadter. Quand Amazon a commencé, les employés sonnaient une cloche pour chaque commande qui arrivait. Le croyez-vous ? Aujourd’hui, Amazon est la marque la plus connue au monde.

C’est en 1995 que la révolution du .com a commencé. Peu après, un petit « e » est apparu devant tout. Il n’y avait plus d’affaire – il y avait le eCommerce. Il n’y avait plus de renseignement – il y avait le eRenseignement. Et bien sûr, il y aurait bientôt le eProcurement.

 

Sur ces nouveaux mots : il y a une histoire curieuse et souvent mal rapportée par rapport à eBay, fondée en 1995. La marque de l’entreprise était à l’origine AuctionWeb, mais en même temps son fondateur, Pierre Omidyar, travaillait avec un site Web fournissant des informations sur le virus Ebola dans la région de la baie de San Francisco. Le logo eBay est apparu avec une image du virus Ebola. En conséquence, beaucoup croient, à tort, que le logo représente Ebola. En fait, la vérité n’est pas si étrange : eBay est une version abrégée du « Echo Bay Technology Group », la société de conseil qu’Omidyar a créée avant de lancer son site Web. Le domaine EchoBay.com était déjà pris, donc ce sera eBay.

En 1995, la « guerre des formats » autour des CD vidéo a pris fin, ce qui a entraîné la production en masse de DVD (disques numériques polyvalents). La technologie existait déjà depuis quelques années. Deux groupes, composés principalement d’entreprises technologiques japonaises, avaient développé des formats de stockage de disques optiques concurrents. Il n’y avait pas de normes jusqu’à ce que cinq sociétés technologiques (IBM, Apple, Compaq, Hewlett-Packard et Microsoft) forcent le problème, déclarant qu’ils n’accepteraient qu’un seul format. Lou Gerstner, alors président d’IBM, a été recruté pour s’appuyer sur les forces en présence, afin d’éviter la répétition de la guerre sur bandes vidéo entre VHS et Betamax dans les années 1980. En décembre 1995, les choses se sont calmées et l’année suivante, Samsung a commencé à produire en masse les supports, et Warner Home Video à sortir les premiers films sur DVD. (Comme tout bon geek devrait le savoir, ce fut Assassins, Blade Runner : Director’s Cut, Eraser, et The Fugitive.)

Et comme tous les fans de jeux le savent sûrement, en 1995, la Playstation de Sony, lancée au Japon au mois de décembre précédent, a intégré les magasins en Amérique du Nord et en Europe.

Un autre événement important dans la technologie est la version bêta du logiciel Java : JavaScript. Un langage de script basé sur l’objet, qui a été développé par Netscape Communications par Brendan Eich et publié en décembre 1995. Attention, il ne faut pas confondre ceci avec le langage de programmation Java.

Une innovation intéressante qui a longtemps été oubliée est l’ordinateur portable IBM : Thinkpad 701C, qui comporte un « clavier papillon » unique le rendant compact mais confortable à utiliser. Comme les modèles ultérieurs d’ordinateurs portables comportaient des écrans progressivement plus grands, il n’y avait plus besoin d’un clavier pliant. Mais il reste un design emblématique de cette année incroyable, c’est donc déjà une pièce de musée que vous pouvez voir au Museum of Modern Art à New York ou au Die Neue Sammlung à Munich.

Logiciels achats

L’année 1995 a bien sûr été aussi une année charnière pour les achats et les logiciels achats. Outre la fondation de SciQuest et de VerticalNet, que nous avons déjà évoquée précédemment, en 1995, deux entrepreneurs, Glen Meakem et Sam Kinney ont créé FreeMarkets à Pittsburgh. Au cours des trois premières années d’exploitation, FreeMarkets a grandi et a lancé son logiciel d’enchères inversées BidWare. En 1998, Freemarkets a emménagé dans des bureaux à One Oliver Plaza au centre-ville de Pittsburgh, rebaptisé FreeMarkets Center en 2000. Les actions de FreeMarkets sont devenues publiques en 1999, avec le quatrième plus gros gain en pourcentage de l’histoire pour un premier appel public à l’épargne aux États-Unis.

Je me suis joint à l’entreprise en 2001 et j’étais responsable de la gestion des produits, du marketing, de la satisfaction et des renouvellements clients. Et bien que l’entreprise ait été vendue (pas assez chère, à mon avis) en 2004, elle a eu un effet profond sur le monde des achats et a créé un vaste réseau de diplômés de FreeMarkets, dont beaucoup sont partis pour diriger des équipes achats dans les entreprises de Fortune 500 ou travailler avec des praticiens des achats dans des firmes d’experts-conseils comme Accenture, tandis que d’autres (moi y compris) se sont joints à des entreprises qui ont par la suite intégré le groupe JAGGAER.

Comme l’a écrit mon ancien collègue Jason Busch, fondateur d’Azul Partners et de SpendMatters : « De nombreuses entreprises de services achats sur le marché doivent aujourd’hui une partie ou la majeure partie de leur héritage à FreeMarkets, qui a été le premier à adopter à grande échelle le concept de groupement pluridisciplinaire (logiciels, processus, veille commerciale, prestation d’opérations, support mondial, etc.) avec des services achats de base. »

Un héritage qui continue d’exister avec JAGGAER.

Autres articles de blog